Chargement Évènements

Heure:

Doors 7 pm - Show 8 pm

Lieu:

Amphithéâtre - Admission générale

BilletTerie:

514 861-4036, du mardi au samedi de 12h à 18h

Tarifs:

39.90 $ régulier
45.40 $ porte
taxes et frais inclus

jeudi, 23 mai 2024 | 20:00

GHOSTLY KISSES

Margaux Sauvé et Louis-Étienne Santais de Ghostly Kisses comprennent l’attrait d’un secret. Le bourdonnement et le sifflement de son magnétisme. La joie inimaginable d’être un vecteur d’ouverture. Nous voulons tous ressentir l’intimité, l’attraction de notre cœur, grandir et apprendre ensemble. Ghostly Kisses s’est donc lancé dans un voyage apparemment impossible pour collecter des histoires anonymes et des lettres de fans du monde entier à travers leur « Box of Secrets » publiée sur le site Web du groupe. Sauvé et son partenaire Santais ont synthétisé ces missives dans l’envoûtant Darkroom (à paraître le 17 mai via Akira Records), un disque qui met en évidence notre monologue intérieur, les larmes coulant sur la piste de danse pour trouver une connexion mystique dans les coins électroniques les plus sombres. Darkroom illumine les fils qui relient les fans du monde entier, tissant l’anonymat dans un microcosme de confort et un espace sûr de réinvention pour le groupe basé à Québec.

Margaux Sauvé and Louis-Étienne Santais of Ghostly Kisses understand the allure of a secret. The hum and hiss of its magnetism. The unimaginable joy of being a conduit for openness. We all want to feel intimacy, the pull of our heart, growing and learning together. So Ghostly Kisses set out on a seemingly impossible journey to collect anonymous stories and letters from fans around the world through their “Box of Secrets” posted to the band’s website. Sauvé and her partner Santais synthesized those missives into the mesmeric Darkroom (due May 17th via Akira Records), a record that wills our inner monologue into view, tears falling on the dancefloor only to find mystic connection in the darkest electronic corners. Darkroom illuminates the gossamer threads connecting fans around the world, weaving anonymity into a microcosm of comfort, and a safe space for reinvention for the Quebec City-based band.

Vidéo bande annonce