Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Heure:

18 h

Lieu:

Amphithéâtre - Admission générale

BilletTerie:

514 861-4036, du mardi au samedi de 12h à 18h

Tarifs:

14.20 $
taxes et frais inclus
taxes and fees included

mercredi, 25 octobre 2023 | 18:00

UNE CONVERSATION ENTRE MARIA ALYOKHINA & RAGNAR KJARTANSSON

Conférence inaugurale : VELVET TERRORISM : LA RUSSIE DES PUSSY RIOT 
À l’occasion de l’ouverture de l’exposition Velvet Terrorism : la Russie des Pussy Riot, le Musée d’art contemporain de Montréal présente une conversation entre Maria Alyokhina, membre de Pussy Riot et co-commissaire de l’exposition initialement présentée à l’espace d’art Kling & Bang en Islande, et Ragnar Kjartansson, artiste de renommée internationale et instigateur du projet d’exposition original. La conversation sera animée par John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC, également co-commissaire de l’exposition.

Formé à Moscou en 2011, Pussy Riot produit des performances, de la musique et des vidéos qui se caractérisent par des paroles et des actions provocantes et politiquement chargées. Guidées par l’idée que tout art de protestation doit être « désespéré, soudain et joyeux », les membres de Pussy Riot ont courageusement, et avec un sourire en coin, mis en lumière les injustices brutales que l’État russe impose à ses citoyens et citoyennes par ses fréquents emprisonnements politiques, ses arrestations arbitraires, ses exécutions extrajudiciaires, ses empoisonnements mystérieux, sa surveillance agressive, sa corruption et d’autres suppressions de voix critiques.
Velvet Terrorism : la Russie des Pussy Riot est la première exposition d’ensemble des Pussy Riot et a été initialement présentée à l’espace d’art Kling & Bang de Reykjavik. Une rencontre à Moscou entre la cofondatrice Maria (alias Masha) Alyokhina et l’artiste islandais Ragnar Kjartansson est à l’origine de ce projet. Kjartansson, qui a assuré le commissariat de l’exposition de Reykjavik avec Ingibjörg Sigurjónsdóttir et Dorothee Maria Kirch, a décrit le travail du collectif artistique féministe comme ayant une « relation non consensuelle avec l’État ». En effet, les Pussy Riot ont utilisé l’appareil de répression et d’autoritarisme de l’État policier comme partenaire créatif, s’engageant dans une « danse avec le diable ». L’exposition documente amplement la variété des actions des Pussy Riot ainsi que les réactions et les punitions infligées par les autorités.

Durée de l’événement : 60 minutes sans entracte

https://macm.org/expositions/velvet-terrorism-la-russie-des-pussy-riot 

Opening Lecture: VELVET TERRORISM: PUSSY RIOT’S RUSSIA 
To mark the opening of the exhibition Velvet Terrorism: Pussy Riot’s Russia, the Musée d’art contemporain de Montréal is presenting a conversation between Maria Alyokhina, Pussy Riot member and co-curator of the original exhibition presented at Kling & Bang in Iceland, and Ragnar Kjartansson, internationally renowned artist and instigator of the original exhibition project. The conversation will be moderated by John Zeppetelli, director and chief curator of the MAC, who also curated the exhibition.
The performances, music, and videos created by the feminist punk art collective Pussy Riot, formed in Moscow in 2011, are characterized by provocative and politically charged lyrics and actions. Guided by the dictum that all protest art should be “desperate, sudden, and joyous,” Pussy Riot has courageously, and with a wry smile, shone a light on the brutal injustices that the Russian state inflicts on its citizens through political imprisonment, arbitrary arrests, extrajudicial executions, mysterious poisonings, aggressive surveillance, and other means of suppressing critical voices.
Velvet Terrorism: Pussy Riot’s Russia, Pussy Riot’s first survey exhibition, was initially presented at Kling & Bang, an art space in Reykjavik. It was an encounter in Moscow between Maria “Masha” Alyokhina and Icelandic artist Ragnar Kjartansson that led to this project. Kjartansson, who curated the Reykjavik exhibition with Ingibjörg Sigurjónsdóttir and Dorothee Maria Kirch, has described the group’s work as having a “non-consensual relationship with the state.” Indeed, Pussy Riot has used the police state’s apparatus of repression and authoritarianism as a creative partner, engaging in an uneasy “dance with the devil.” The show amply documents both the variety of Pussy Riot’s actions and the reactions and punishments meted out by the authorities.

Duration of the show : 60 minutes without intermission