Chargement Évènements

Heure:

20 h

Lieu:

Amphithéâtre

BilletTerie:

514 861-4036, du mardi au samedi de 12h à 18h

Tarifs:

41.30 $
taxes et frais inclus

vendredi, 15 juillet 2022 | 20:00

DEREK GRIPPER, ZAL SISSOKHO et DJELY TAPA

Festival International Nuits d’Afrique – (Afrique du Sud – Sénégal – Québec)

« Mon jumeau blanc ! », s’est exclamé le maître de la kora, Toumani Diabaté, en écoutant la transposition de ses morceaux à la guitare classique. Muni d’une tablature vieille de 500 ans, Derek Gripper s’est lancé, il y a déjà 10 ans, dans une démarche artistique pour le moins périlleuse, malgré son talent et ses savoirs: adapter sur une guitare à 6 cordes toute la richesse et la complexité des accords subtils émanant de ce cette majestueuse harpe africaine à 21 cordes. Avec le plus grand respect de l’instrument et des traditions, il a accompli l’exploit, rendant un hommage époustouflant au formidable patrimoine de la musique mandingue.

Lui et Zal Sissokho, griot de la kora bien connu à Montréal, qui par sa vraie gentillesse, son ouverture, son humilité et son engagement dans son art, incarne toutes les valeurs que porte son instrument, se sont rencontrés en 2015 à Harare au Zimbabwe en marge d’un festival. Ils partageront la scène pour un moment de pure beauté sous les auspices bienveillants de tous les sages qui, depuis la nuit des temps, ont confié à l’emblématique instrument la mission de garder bien vivantes les traditions et la riche culture d’Afrique de l’ouest.

Un moment qui sera sublimé par la puissante voix de Djely Tapa, l’incroyable griotte malienne nommée Révélation Musique du Monde de Radio-Canada en 2019, dont l’album Barokan a reçu le Juno meilleur album musique du monde en 2020.


“My white twin!” That’s what the renowned kora master Toumani Diabaté called Derek Gripper after hearing his own music being played on the classical guitar. Ten years ago, with the help of a 500-year-old tablature, Derek Gripper launched into the somewhat perilous—despite his considerable talent and knowledge— undertaking of adapting kora music to a six-string guitar while retaining all the richness, subtlety and chord complexity of the majestic 21-string African harp. And it is with the utmost respect for the kora and its traditions that he accomplished this sensational feat, through which he pays tribute to the fabulous heritage of Mandinka music.

In 2015, Derek Gripper and the griot kora player Zal Sissokho—well known in Montreal and who, through his sincere kindness and commitment to his art, embodies all the values associated with his instrument—met backstage at a festival at Harare, Zimbabwe. Now they will share the stage to create moments of pure beauty under the favorable auspices of all those sages who have, since time immemorial, entrusted the iconic instrument with the mission of keeping West Africa’s traditions and rich culture alive.

A moment elevated by the powerful voice of Djely Tapa, the fabulous Malian griot singer named Radio Canada’s 2019 World Music Revelation and whose album Barokan won the 2020 Juno for Best World Music Album.